Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Témoignages et documents (bibliographie, filmographie…) > Documents audiovisuels > La chanson et la guerre d’Algérie, séquence 8

La chanson et la guerre d’Algérie, séquence 8

jeudi 22 août 2019, par 4ACG , Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Merci à Jacques Pradel pour nous avoir signalé cette chanson. Djamila a été créée par Francesca Solleville en 2000. Composée par Bernard Joyet, elle évoque la vie et l’action de Djamila Boupacha, résistante algérienne arrêtée en 1960, torturée, violée, condamnée à mort en 1961, et libérée le 21 avril 1962.

extrait du texte de la chanson :

Paraît que Djamila, ça signifie “La Belle”
Limpide traduction, pléonasme élégant !
Le thème ou la version, ça te va comme un gant
La belle, Djamila, Djamila, la rebelle
Aux sous-sols d’El-Biar, ils traînaient leurs captures
On surnommait aussi l’endroit « centre de tri »
Quelques soldats chantaient pour étouffer les cris
De ceux qu’on remontait, meurtris par la torture
Ceux qui t’ont abîmée de manière indicible
Tu les reconnaîtrais sur la moindre photo
Mais le juge impartial te demande plutôt
De délivrer leurs noms, la Cour est impassible
Djamila
On fait taire les voix, on censure les lignes
De Sagan, Signoret, Halimi, de Beauvoir
Ou Germaine Tillion, dont le crime est d’avoir
Dénoncé haut et fort ces pratiques indignes
On t’éloigne d’Alger, on se voile la face
Au-delà de la mer, loin du cœur, loin des yeux
De Barberousse à Pau, et de Fresnes à Lisieux
Croit-on qu’en voyageant le souvenir s’efface ?
On te relâche enfin, au seuil de la victoire
Mais, dès le lendemain du grand référendum
Les hommes te prieront de quitter le forum
Comme s’ils étaient seuls à écrire l’histoire
Djamila
Madame à la maison, monsieur gagne la guerre
Tout sera comme avant, selon l’ordre établi
Elle aura des petits, dans l’ombre et dans l’oubli
Qu’importent les combats qu’elle entreprit naguère
Que sont ils devenus, bourreaux et tortionnaires ?
Joyeux drilles ? Artisans ? Notables ? Intelligents ?
Médecins réputés ? Arbitres intransigeants ?
Ou grand-père idéal ? Amnésiques ordinaires ?
Je pense à leurs enfants ; le mal que je leur souhaite
C’est d’avoir dans l’esprit, loin de ces philistins
Plein d’espoir et d’envie de changer le destin
La soif de devenir utopistes, poètes (…)


Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d’un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc..

Djamila Boupacha
Madame Djamila Boupacha grande Moudjahida durant la guerre d’Algérie

Djamila BOUPACHA.jpg
Par BRAHIM DJELLOUL MustaphaTravail personnel, CC BY-SA 4.0, Lien

https://fr.wikipedia.org/wiki/Djamila_Boupacha

G.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.